Ce qu’on ne vous dit pas AVANT le « Big Chop »

Posted by

Le Big Chop aux cheveux naturels. Une tendance qui poussent les femmes dans les salons de coiffure tout les jours pour se couper les cheveux. Si vous y avez pensez, vous pensez ou si vous êtes sur le point de vous couper les cheveux et opter pour le « Big Chop » et que vous continuez a vous demandé si ça vaut le coup ou pas de le faire; Voici quelques conseils à savoir AVANT le Big Chop. Ce qu’on ne vous dit pas AVANT le « Big Chop ».

Les jeux d’esprit : En tant que femme, les cheveux sont tellement importants à notre identité que lorsqu’une femme envisage de couper les cheveux, vous devez vous répondre à beaucoup de questions et surtout le « Pourquoi vous voulez couper vos cheveux ». Une question souvant difficile à répondre. Même votre propre conscience vous présentera des raisons pour lesquelles vous ne devriez pas faire le Big Chop et elle vous présentera aussi toutes les coiffures que vous n’avez pas encore essayé. C’est pourquoi les femmes qui prennent ce risque sont considérées comme des femmes «courageuses».

N’en faites pas l’affaire de tout le monde : Tout comme votre conscience, même le monde vous convaincra de ne pas le faire. Je me souviens d’avoir voulu me couper les cheveux il y a 2 ans et 98 % des personnes dont j’ai racontées m’ont dit de ne pas le faire. Cette année, je me suis réveillé un jour, je suis allé vers le salon de coiffure et j’en ai parlé qu’à deux personnes en me rendant au salon de coiffure. Quand c’est quelque chose que votre coeur désire vraiment, ce n’est jamais une erreur. N’écoutez pas les gents. C’est votre tête qui va mourir de froid, pas la leur.

Ils ont dit que les cheveux courts sont faciles à maintenir? Je dis « mensonges » : Il n’y a pratiquement aucune différence avec des nates, des mèches ou des cheveux courts. C’est pratiquement la même routine. Vous vous levez, huilez le cuir chevelu quelques fois par semaine puis rangez les cheveux et c’est tout. Mais vu que nous voulons nous sentir spéciaux et garder le titre de « courageuses », nous vous dirons que c’est très facile à maintenir.

Portez votre perruque sans gène! : Quand vous vous coupez les cheveux, tout le monde suppose que c’est un mouvement contre quelque chose. Chaque fois que vous mettez une perruque, ils voudront savoir pourquoi vous portez une perruque, vu que vous avez décidé de vous couper les cheveux. Eh bien … « On s’en fiche ». Avec le Big Chop, vous n’aurez plus à vous soucier d’ajuster la perruque tout au long de la journée, vos cheveux ne seront pas emmêlés dans des épingles ou des sangles élastiques et pas de bosses lorsque vous posez votre perruque. Si confortable, vous oublierez très souvent que ce ne sont pas vos cheveux.

Votre cœur est dans vos cheveux : Croyez-le ou non, les cheveux contiennent des émotions. Tout le monde ne fait pas le « Big Chop » pour la mode. Juste après le mien, je me suis rendu compte que beaucoup de femmes ne le faisaient pas pour la « Mode » mais pour des raisons émotionnelles. Mais puisque le « Big Chop » est une tendance, c’est plus facile de dire « Je voulais un nouveau look » que d’ouvrir votre coeur au monde. Je me suis coupé les cheveux pour des raisons émotionnelles et j’ai cru que me couper les cheveux serait un nettoyage intérieur.

Les cheveux courts vous donnent des ailes : je vous jure! C’est un fait. Les ailes financières, les ailes émotionnelles, les ailes physiques, les ailes de personnalitées … etc. Après le parcours émotionnel à décider sur le «Big Chop», la phrase «Je fais ce que je veux» aura une autre signification plus émouvante. En termes de relations, dire «Prends-moi ou laisse-moi» devient une phrase réelle et forte. Vous avez aussi automatiquement l’air féroce juste avec du rouge à lèvres. Vous économisez tellement d’argent, les cheveux ne sont plus une priorité sur le budget. Le niveau de « je m’en fous » vers la bêtise de ce monde est « énorme ».

Allez-y et devenez qui vous voulez être. C’est la seule façon d’être « heureux ». À la fin de la journée, croyez-moi, « Personne » ne se soucie vraiment. Ceux qui aiment et ceux qui n’aiment pas ne sont que des passagers temporaires dans votre vie, vous êtes votre seul public à plein temps et l’auteur de vos choix. Vivez-les et aimez-les !

Article précédent dans la rubrique « vie » : 11 choses à faire le jour de la Saint-Valentin pour les célibataires

Xx

Bisou

Rshanphonsi

 

COMMENT WITH FACEBOOK

Publicités

Leave a Reply